Retour aux Rendez-Vous

Démonstrations d’un maître guitariste

07 avril 2014
Démonstrations d’un maître guitariste
Le Salon de Ning se réjouit d’accueillir à nouveau le maître guitariste originaire de Hong Kong, Eugene Pao, pour une deuxième série de concerts envoûtants. Accompagné de ses musiciens, le maestro vous réjouit tous les mercredi soirs de 21 h à 23 h, du 2 avril au 25 juin. Madame Ning, la muse et diva du Salon de Ning, a mis ses plumes de côté pour un entretien avec le maestro en personne, afin de comprendre les raisons de son retour sur scène extrêmement attendu. 


Madame Ning : Comment vous sentez-vous avant de reprendre les concerts sur la magnifique scène du Salon de Ning pour la deuxième année ?

Eugene Pao : J’avais beaucoup apprécié ma première expérience ici. J’ai donc vraiment hâte de revenir au Salon De Ning. Merci de m’accueillir à nouveau.

Madame Ning : Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans les concerts en petit comité ?
Eugene Pao : L’intimité des lieux permet de mieux communiquer avec le public.  Le public voit mieux les musiciens et ressent mieux ce qu’ils essaient de véhiculer sur scène, il peut ainsi donner davantage en retour.  

Madame Ning : Est-ce que vous changez de musiciens à chaque concert ?
Eugene Pao : Pas vraiment. Ce groupe me connaît tellement bien musicalement parlant, et nous travaillons ensemble depuis si longtemps, ils connaissent toutes mes habitudes et ils peuvent m’aider avec les accords qu’il faut. C’est fantastique de jouer avec des musiciens avec qui on a une telle expérience et un lien si fort. Cela dit, j’espère avoir des invités surprises pour cette deuxième série de concerts au Salon de Ning.

Madame Ning : Qu’est-ce qui vous inspire chez le public pendant que vous jouez ?
Eugene Pao : Quand nous avons un bon public, il nous donne envie de jouer mieux, ce qui, j’espère, fait plaisir au public. Il est plus enthousiaste et plus impliqué. C’est un peu du donnant-donnant.

Madame Ning : Qu’aimez-vous dans la scène musicale de Hong Kong ?
Eugene Pao : Actuellement, le paysage musical de Hong Kong se limite plutôt à la pop cantonaise. C’est donc très encourageant d’avoir un endroit comme le Salon De Ning qui propose une soirée jazz. Grâce à ces événements, vous offrez régulièrement à ce style musical plus créatif une chance exceptionnelle de toucher un public plus large.

RETOUR EN HAUT DE LA PAGE