Retour aux Rendez-Vous

Su Xiaobai métamorphose The Lobby

01 mai 2014
Su Xiaobai métamorphose The Lobby
En collaboration avec les établissements The Peninsula Hotels et en partenariat avec Pearl Lam Galleries, un acteur régional bien établi, Su Xiaobai a créé une œuvre spectaculaire dans le mythique Lobby de l’hôtel The Peninsula Hong Kong. Occupant les deux côtés du large escalier du Lobby ainsi que la colonne centrale en face du bureau du Concierge, l’installation unique baptisée « Three Hundred Leafs » a métamorphosé ce fameux espace. Il s’agit de centaines de tuiles laquées en rouge et noir ou encore non traitées que l’artiste a récupérées de maisons abandonnées de la dynastie Qing, dans la province chinoise du Fujian.

Suspendue au plafond incliné face au grand escalier et empilée dans la partie centrale du Lobby, l’œuvre est un dialogue entre architecture classique et traditionnelle chinoise. Dans le cadre de l’initiative « Love Art at The Peninsula », une série de projets reflétant l’engagement de l’hôtel à soutenir les artistes contemporains et en hommage au monde de l’art en plein essor à Hong Kong, l’exposition de l’œuvre a été prévue du 13 au 27 mai 2014 pour coïncider avec le festival Art Basel Hong Kong, qui a lieu du 15 au 18 mai.

Su Xiaobai crée ici une tension visuelle puissante entre le domestique et le vernaculaire, contrastant avec l’esthétisme néo-classique du légendaire Lobby de la Grande Dame de Hong Kong.
Su Xiaobai fait partie de cette génération d’artistes chinois qui ont quitté le pays dans les années 1980 pour aller étudier en Europe. Il est aujourd’hui largement reconnu comme l’un des artistes majeurs du pays. Après avoir étudié l’art à la prestigieuse Kunstakademie (Académie des Beaux-arts) de Düsseldorf en Allemagne à la fin des années 1980, Su Xiaobai a gardé un fil conducteur dans toutes ses œuvres en utilisant des matériaux imprégnés de l’histoire chinoise, synthétisant ainsi les sensibilités chinoises avec un langage visuel international.

« Three Hundred Leafs » poursuit la quête sans fin de l’artiste des formes et des matières avec une perspective transculturelle, une vision intense et permanente, tandis qu’il s’efforce de préserver les vestiges souvent oubliés dans un monde urbain en constante évolution.
RETOUR EN HAUT DE LA PAGE